Fiodor Dostoïevski

Humiliés et offensés

Fiodor Dostoïevski : Humiliés et offensés
Fiodor Dostoïevski

Le héros, Vania, jeune romancier tuberculeux et solitaire, raconte sa propre histoire: il a grandi dans la famille d'un certain Ikhmeniev, administrateur des biens du prince Valkovsky. Ikhmeniev a une fille, Natacha, qu'il aime désespérément mais celle-ci aime Alexis, le fils du prince. Des médisances accablent bientôt Ikhmeniev qui est renvoyé et fait l'objet d'un procès par le prince. Valkovsky souhaite en outre que son fils épouse la femme qu'il a choisi pour lui, Katia. C'est autour du procès et des relations amoureuses entre Vania, Natacha, Katia et Alexis que se déroule le récit. Premier grand roman de Dostoïevski, en partie autobiographique, "Humilés et offensés", qu'il considérait lui-même comme une œuvre "sauvage", est riche en rebondissements et en détours étranges et imprévus. C'est dans ce texte qu'apparaît pour la première fois la vraie vision du monde de l'auteur. Il nous fait comprendre qu'il croit en l'homme et en sa bonté naturelle et que le salut est entre nos mains. Il suffit pour cela, selon lui, de suivre la loi préconisée par l'Évangile et d'aimer son prochain comme soi-même. C'est aussi dans "Humilés et offensés" qu'apparaît le mieux toute sa puissance d'analyse psychologique et cette peinture si aiguë des crises d'épilepsie qui font déjà pressentir les œuvres postérieurs aux "Mémoires écrits dans un souterrain".

Fiodor Dostoïevski

Édition numérique
Fiodor Dostoïevski
Humiliés et offensés
Éditeur: La République des Lettres
Collection: -
Date de publication: -
ISBN de la version numérique: 978-2-8249-0673-7
Prix: - €

Humiliés et offensés de Fiodor Dostoïevski est disponible immédiatement en version numérique tous formats pour liseuses Kindle (Amazon), Kobo (Kobo / Fnac), iPad (Apple), etc., sur   Google   Amazon   Kobo   Apple Books et autres librairies.

Du même auteur
  1. Fiodor Dostoïevski Une femme douce
  2. Fiodor Dostoïevski Humiliés et offensés
 

Librairie   Auteurs   Livres
Copyright © La République des Lettres
Paris, lundi 3 octobre 2022