Gérard de Nerval

Voyage en Orient

Gérard de Nerval : Voyage en Orient
Gérard de Nerval

Lorsque le futur auteur des "Filles du feu" décide en 1842 de partir pour l'Orient, c'est en partie pour se fuir lui-même, ou pour se retrouver, ayant conscience qu'il est sur le point de perdre cet équilibre si instable qui fait de lui un fou terriblement lucide. Le 1er janvier 1843, il s'embarque à Marseille. Le voilà en Grèce, prêt à tout admirer, puis en Égypte. Il séjourne longuement au Caire, dont il rapporte plusieurs chapitres de notes aussi solidement documentées que hautement poétiques. La Syrie, la Turquie, le Liban, où il étudie en profondeur la vie et les moeurs des peuples de la région. Partout, il n'est jamais simplement un touriste, mais aussi un poète et un explorateur. Dans le chapitre des "Nuits du Ramazan", il nous donne de vives images des bazars et des théâtres d'Istanbul, recueillant ensuite de la bouche d'un conteur fameux la merveilleuse histoire de Soliman et de la Reine du Matin. Relatant son voyage qui dura près d'une année, Gérard de Nerval n'a pas les préjugés ni la soif de pittoresque de ses compatriotes, Chateaubriand, Flaubert ou Lamartine. Il est un conteur désintéressé, sensible à la beauté des choses et participant pleinement à la vie orientale sans pour autant perdre son esprit si aigu d'analyse. Sous sa forme très libre, le "Voyage en Orient" est l'une de ses plus belles oeuvres en prose.

Gérard de Nerval

Édition numérique
Gérard de Nerval
Voyage en Orient
Éditeur: La République des Lettres
Collection: -
Date de publication: -
ISBN de la version numérique: 978-2-8249-0456-6
Prix: - €

Voyage en Orient de Gérard de Nerval est disponible immédiatement en version numérique tous formats pour liseuses Kindle (Amazon), Kobo (Kobo / Fnac), iPad (Apple), etc., sur   Google   Amazon   Kobo   Apple Books et autres librairies.

Du même auteur
  1. Gérard de Nerval Le Roi de Bicêtre
  2. Gérard de Nerval Les Filles du Feu
  3. Gérard de Nerval Voyage en Orient
 

Librairie   Auteurs   Livres
Copyright © La République des Lettres
Paris, jeudi 1 décembre 2022