Émile Zola

La Curée

Émile Zola : La Curée
Émile Zola

Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Émile Zola. Publié en 1872, "La Curée" constitue le second volume du cycle des "Rougon-Macquart". Ancré dans une réalité historique et sociale quasi contemporaine du moment de son écriture, 1870-1871, il participe de la même veine polémique que "La Fortune des Rougon". Zola veut y faire, selon ses termes, "le poème ou plutôt la terrible comédie des vols contemporains", dénonciation acide du régime de Napoléon III. Aristide Rougon monte à Paris au lendemain du coup d'État, bien décidé à faire fortune. Grâce à son frère, il entre comme employé à l'Hôtel de Ville, où il peut étudier les dossiers secrets des futures transformations de la capitale. Veuf, il épouse une jeune couventine enceinte qui lui apporte de l'argent. Il profite des grands travaux menés par le baron Haussmann pour amasser une immense fortune grâce à des spéculations immobilières. Zola dénonce ici une société malade dont la seule valeur est l'argent, et un monde du signe, du décor, de l'illusion et du mensonge incarné par une jeune femme, Renée, personnage tragique désespérément en quête d'affection, torturé par l'ennui et le sentiment du vide. Bientôt abandonnée et ruinée, elle meurt, seule, d'une méningite aiguë.

 

Librairie   Auteurs   Livres
Copyright © La République des Lettres
Paris, mardi 29 novembre 2022