Honoré de Balzac : La Rabouilleuse

Honoré de Balzac Honoré de Balzac
La Rabouilleuse
Éditions de la République des Lettres
ISBN: 978-2-8249-0465-8
Google Amazon Kobo iBooks

Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Honoré de Balzac. Roman intégré dans la série "Les célibataires" des "Scènes de la vie de province" de "La Comédie humaine". "La Rabouilleuse" est le surnom moqueur dont on a affublé l'héroïne du roman, la belle Flore Brazier, qui "rabouillait" pour le compte de son oncle, un braconnier. Balzac explique que "rabouiller" est un mot berrichon qui exprime l'action de troubler l'eau d'un ruisseau à l'aide d'une grosse branche pour que les écrevisses remontent le cours d'eau et se jettent dans les nasses des pêcheurs. Entrée au service d'un vieux célibataire fort riche d'Issoudun, Jean-Jacques Rouget, l'habile rabouilleuse devient bientôt la servante-maîtresse du bonhomme puis son héritière. Mais la situation est troublée par l'arrivée d'un jeune lieutenant-colonel, Philippe Brideau, neveu de Rouget, en demi-solde à la suite de la faillite de l'aventure napoléonienne. Après diverses péripéties, dont un duel, Brideau épouse la Rabouilleuse et hérite de la fortune de son oncle. Ambitieux, il est anobli sous le nom de comte de Brambourg et veut devenir général d'armée. Cynique, il abandonne alors la Rabouilleuse pour tenter d'épouser une autre femme qui servira mieux ses intérêts. Mais la noirceur du personnage est découverte et il meurt, loin de la France, sans grade et totalement ruiné. En peignant le caractère et la carrière de Brideau, Balzac dessine ici l'un des plus hallucinants portraits de jeune militaire désaxé dans la France des Bourbons.

 

À propos   Journal   Éditions   Catalogue
Copyright © La République des Lettres, Paris, lundi 25 mai 2020.