Honoré de Balzac

Théorie de la démarche

Honoré de Balzac : Théorie de la démarche
Honoré de Balzac

"Théorie de la démarche" fait partie des essais de "Pathologie de la vie sociale" inclus dans les "Études analytiques" de "La Comédie humaine". Publié en 1833, ce petit essai est une sorte de divertissement dans la cathédrale littéraire qu'est la "Comédie humaine". Pour Balzac, qui regrettait vers la fin de sa vie de n'avoir été qu'un dandy raté, la démarche peut toutefois être une affaire sérieuse. Devenu expert en physiognomonie, en postures élégantes et en "art de lever le pied" à force de fines observations depuis les terrasses de cafés, il analyse les différences entre la marche naturelle du corps humain et celle toute contrainte de l'homme en société. Il médite sur ce que cela révèle, tant sur le caractère de l'individu que sur les vices de la société, n'hésitant pas au passage à se moquer des commerçants, des journalistes et d'une façon générale de la bourgeoisie louis-philipparde de l'époque. "Je parle pour les gens habitués à trouver de la sagesse dans la feuille qui tombe, des problèmes gigantesques dans la fumée qui s'élève, des théories dans les vibrations de la lumière, de la pensée dans les marbres et le plus horrible des mouvements dans l'immobilité", écrit-il.

 

Librairie   Auteurs   Livres
Copyright © La République des Lettres
Paris, lundi 3 octobre 2022